Histoire de Martine D.

    Avec pour héritage l'esprit inventif et le perfectionnisme d'un père, qui voyait les objets non seulement pour ce qu'ils sont mais aussi pour ce qu'on peut en faire...
comment ne pas devenir... créative ?
Je me souviens dans mon enfance avoir créé des robes réversibles à ma poupée, et les autres robes délaissées se transformaient en marionnettes...

   Plus tard, la réfection d'un petit appartement m'a permis de tout apprendre : électricité (ayant un père électricien puis électronicien, j'ai sûrement hérité également de ce gôut pour les installations électriques, car n'y a-t-il pas quelque chose de magique à faire naître la lumière en appuyant simplement sur un bouton ?), maçonnerie (un peu), carrelage, peinture, tapisserie, menuiserie, relooking de meubles et  déco...
   Les astuces gain de place affluèrent :
     - Table abattante avec pied servant de cadre, une fois table relevée
     - Bacs à fleurs transformés en sièges et coffres de rangement
     - Tablettes dans tous les coins possibles, même dans la grande douche, sous le siège que j'avais fabriqué moi- même avec l'empreinte de certaines fesses...

   Plus tard encore, les travaux devinrent plus importants et plus professionnels :
     - Bibliothèques portes de placard (les bibliothèques coulissaient et s'ouvraient sur les placards)
     - Mezzanine pour chambre d'enfant (années 80) avec placards dessous et sous escalier (toujours cette notion gain de place)... évidemment il faut remettre celle-ci dans le contexte de l'époque, et il est certain que je ne ferais plus ce style aujourd'hui (surtout après avoir exercé le métier de technico-commerciale pendant cinq ans dans l'aménagement sur mesure : meubles, placards, dressings etc)...
     - Arrière Bar dans un salon (années 80)
     - Aménagement bureau etc...

   Alors bien sûr, entre une éducation qui vous apprend à ne pas gaspiller, et celle d'aujourd'hui où l'on vous oblige à la surconsommation par la construction de grandes surfaces qui vomissent des linéaires de produits, qui eux mêmes font tourner les usines ou fabriques en Chine, et qui contribuent ainsi à amplifier la pollution sur Terre...
comment ne pas choisir... et rester celle que l'on est...

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×